Notification Image
Détenez une part de Murena !
En savoir plus
public-vs-private-cloud

Quelle est la différence entre cloud privé et public ?

Le cloud public et le cloud privé sont deux types de services d’informatique en nuage (ou cloud computing) qui présentent des avantages et des inconvénients en termes d’accessibilité, de propriété, de coût, de vitesse, de performance, de sécurité et de personnalisation. Comprendre ces différences peut aider les entreprises à prendre des décisions éclairées sur le choix du type de cloud qui convient le mieux à leurs besoins.

Les modèles de cloud computing, tels que les environnements privés et publics, offrent différentes solutions pour le déploiement d’applications et de services. L’utilisation de ces environnements dépend des besoins spécifiques de l’organisation en matière de réseau, de sécurité et d’évolutivité.

Le modèle de cloud public, repose sur des plateformes de service fournies par des tiers. En effet, le service d’hébergement de vos données et effectué par des fournisseurs tiers qui mettent à disposition des ressources informatiques partagées via Internet.Les logiciels et les services sont déployés sur des systèmes partagés entre plusieurs organisations. Ce modèle offre une plus grande flexibilité et une utilisation rentable des ressources, mais peut présenter des défis en matière de sécurité et de contrôle.

Les services de cloud public les plus courants sont Amazon Web Services (AWS), Microsoft Azure et Google Cloud Platform. Les utilisateurs peuvent louer ou acheter ces ressources en fonction de leurs besoins et de leur budget.

Le cloud public est accessible à tous, ce qui signifie que les ressources sont partagées par de nombreux utilisateurs. Cela permet de réduire les coûts d’exploitation pour les utilisateurs individuels, car ils ne paient que pour ce qu’ils utilisent, et peuvent facilement augmenter ou diminuer leurs ressources en fonction de leurs besoins. Le cloud public peut offrir des avantages en matière de vitesse et de performance, car les fournisseurs de cloud public investissent souvent dans des infrastructures hautement performantes et distribuent les ressources sur plusieurs serveurs pour réduire les temps de latence. Cela peut contribuer à améliorer la vitesse de chargement des pages, un critère important pour le référencement naturel.

Cependant, le cloud public peut également avoir des inconvénients en matière de sécurité et de confidentialité, car les ressources sont partagées par de nombreux utilisateurs. Bien que les fournisseurs de cloud public prennent des mesures de sécurité pour protéger les données, les risques de cyberattaques ou de fuites de données sont plus élevés que dans le cas d’un cloud privé.

Que signifie cloud « privé » ?

Dans le modèle de cloud privé, les logiciels et les services sont déployés sur un réseau interne, exclusivement pour une organisation. Ce niveau de contrôle permet une meilleure protection des données et une personnalisation des solutions. Cependant, le coût et la complexité du déploiement et de la maintenance peuvent être plus élevés dans un environnement privé.

Le cloud privé peut être hébergé sur site, c’est-à-dire que l’entreprise dispose de ses propres serveurs et infrastructures, ou il peut être hébergé par un fournisseur de services de cloud privé tiers. Dans les deux cas, l’entreprise a un contrôle total sur son cloud privé, ce qui lui permet de personnaliser les fonctionnalités et les performances selon ses besoins.

Le cloud privé peut offrir des avantages en matière de sécurité et de confidentialité, car les données sont stockées sur des serveurs dédiés à une entreprise spécifique. Cela réduit les risques de cyberattaques et de fuites de données. De plus, le cloud privé peut offrir une meilleure performance et une meilleure personnalisation en fonction des besoins spécifiques de l’entreprise.

Cependant, le cloud privé peut également avoir des inconvénients en termes de coût, car l’entreprise doit investir dans l’achat, la configuration et la gestion de ses propres serveurs et infrastructures. De plus, le cloud privé peut ne pas offrir la flexibilité et l’évolutivité du cloud public, car l’entreprise doit s’adapter à ses propres ressources.

Quelle solution Cloud choisir ?

Il existe également des environnements hybrides qui combinent les avantages des modèles de cloud privés et publics en fonction des besoins de l’organisation. Les applications et les services peuvent être déployés sur les deux types de plateformes, en fonction des exigences spécifiques en matière de sécurité et de performance.

L’utilisation qui vous attendez de votre environnement cloud, va déterminer le type de solution qui vous convient le mieux. Que ce soit les solutions privées, publiques ou hybrides, il vous faut dans un premier temps déterminer le niveau de contrôle que vous souhaitez donner à une ou plusieurs organisations sur vos données.

En résumé, le choix entre un environnement de cloud privé, public ou hybride dépend des besoins de l’organisation ou l’utilisateur, qui veut en bénéficier, en matière de logiciels de travail, de sécurité, de coût et d’évolutivité. Les entreprises doivent évaluer soigneusement leurs besoins pour déterminer la meilleure solution pour leur système et leurs applications. En savoir plus sur Murena Cloud !

Available Coupon

X